La technologie du processus de galvanisation consiste à la minutieuse préparation chimique des détails d'acier. Le nettoyage chimique de l'acier se déroule en plusieurs étapes et a pour but l'élimination totale des impuretés de la surface impropre et oxydée. Après la préparation méticuleuse de la surface, l'acier se lie définitivement avec le zinc fondu, créant ainsi une couche protectrice. 

Les produits d'acier insuffisemment protégés contre les facteurs extérieurs se caractérisent par une période d'utilisation diminuée. De toutes les méthodes de lutte contre la corrosion, la meilleure s'avère être la galvanisation à chaud (dit aussi zingage par trempé). C'est le moyen le plus efficace, durable et économique de protection contre la rouille. La corrosion, donc l'oxydation du fer dans l'acier, est un phénomène de destruction involontaire du matériau suite à  sa réaction avec son environnement. La galvanisation à chaud consiste à  tremper un élément d'acier correctement préparé dans du zinc fondu à 450-460°C. Sous cette température a lieu la diffusion des particules de zinc dans la face extérieure de l'acier, formant ainsi une fusion solide entre particules Fe-Zn. Durant ce processus, plusieurs couches d'alliages se forment, donnant ainsi une excellente adhésion à la base d'acier. La surface extérieure de l'alliage se compose du revêtement de zinc pur. L'épaisseur de la couche totale dépend de l'épaisseur du matériau en acier, et varie entre 45 et 280 µm. La période de durabilité du revêtement de zinc dépend entre autres de: l'acidité des pluies, l'érosion mécanique, l'agressivité de l'environnement de la construction et l'épaisseur du revêtement de zinc. Dans le cas de conditions urbaines normales, l'usure de la couche de zinc serait d'environ 3 µm par année. L'efficacité de la protection anti-corrosion dans des conditions à agressivité limitée s'élève de 30 à 50 ans. Les avantages de la galvanisation à chaud: possibilité de zingage dans les espaces fermés (p.ex. intérieur des tuyaux, réservoirs); lutte contre la corrosion intérieure du matériau; revêtement précis et uniforme de zinc, atteignant tous les endroits difficiles d'accès; précision de la préparation de la surface au processus de protection anti-corrosion par des traitements chimiques adéquats; couche de zinc plus épaisse que dans le cas d'autres méthodes de galvanisation, garantissant une protection anti-rouille durant une période plus longue; manque d'effets négatifs dans le cas de chocs sur l'acier, l'alliage du revêtement devient beaucoup plus solide que l'acier même; absorbtion de l'énergie des chocs imprévus (le zinc est un métal maléable).

PROCESSUS DE GALVANISATION A CHAUD

dans les ateliers CynkoMet

           
 Dégraissage--> Décapage--> Rinçage--> Fluxage--> Séchage--> Zingage--> Refroidissement